Délégation MEDICAL

Web conférence le jeudi 20 juillet de 16h à 20h sur : "Variabilité de la fréquence cardiaque et détection de la fatigue et du stress. Caractérisation des types de fatigue".

PROGRAMME DE LA WEB CONFERENCE :

Le Dr Laurent SCHMITT animera une formation théorique et pratique dont le plan est inscrit ci dessous.

1. Qu'est-ce que la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) ?

2. Approche systémique de l'analyse de la VFC

3. SNA et physiologie

Anatomie et physiologie des systèmes ortho et parasympathiques

4. Relations entre VFC et SNA

5. Comment analyser la VFC ?

6. Méthodes d'analyse

7. Paramètres VFC

8. Importance de la position dans le test VFC

9. Etapes de l'analyse

10. La fatigue et le SNA

11. Fatigue et VFC

12. Les différents facteurs VFC sensibles

13. Les différents types de fatigue

14. Pistes pour les remédiations adaptées aux différents types de fatigue.

Présentation succincte de l'orateur:
Responsable du département Performance, Expertise et Recherche à Ecole Nationale des Sports de Montagne / Centre National de Ski Nordique, 39220 Prémanon.
Chercheur associé au Laboratoire des Sciences du Sports, UNIL, Université de Lausanne, Suisse.
Membre du Département Sportif et Scientifique de la Fédération Française de Ski.
Professeur agrégé hors classe d'Education Physique et Sportive
Conseiller Technique et Pédagogique Supérieur (CTPS)
Docteur en Biologie
Brevet d'état 2èm degré en ski nordique
Brevet d'état 1er degré en tennis
- Direction du département Performance, Expertise et Recherche au Centre National de Ski Nordique, centre national d'entraînement des disciplines nordiques de la fédération française de ski,
- Conseils en planification et adaptation de l'entraînement pour les entraîneurs nationaux: pôle France ski nordique, équipes de france de ski nordique, autres fédérations sportives..
- Suivi des capacités physiologiques des athlètes ( tests de laboratoire et de terrain)
- Analyse de l'activité neurovégétative par la mesure de variabilité de la fréquence cardiaque, relations avec l'entraînement, la fatigue, le stress…

Pour vous inscrire, cliquez sur le lien suivant :https://attendee.gototraining.com/r/5048345350050173442

Règlement par CB via PAYPAL.
Cette formation sera enregistrée et revisionnable à distance. Les questions à l'orateur sont disponibles par tchat durant l'exposé.


Une fois inscrit(e), vous recevez un e-mail de confirmation contenant les informations relatives à la procédure d'accès à la formation.

Les grandes lignes de l'utilisation de l'électrostimulation en Ski

La récupération, très utile quand on enchaîne des séances afin d’accélérer les processus de restauration des capacités musculaires et baisser
l’intensité des courbatures. Idéalement il faudrait une séance dans les 3 heures après l’effort.
L’endurance, pour compléter ou « rattraper » une séance longue.
La force, afin de gagner en puissance. + d'infos

Téléchargements :

jpgAffiche718.89 Ko

pdfCarte Postale2.52 Mo

dopage

Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that: 1)You have the latest version of Adobe Flash Player. 2)This web page does not have any fatal Javascript errors. 3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.

Il est porté à la connaissance des clubs FFS et des licenciés FFS les informations relatives à la présentation d'un certificat médical lors de la prise d'une licence :

Les liens :

valables pour toutes les fédérations sportives concernant les conditions de présentation du certificat médical de non contre-indication à la pratique du sport.

La lecture et l’analyse combinées des dispositions légales actuelles et de ces deux décrets permettent de mettre en évidence les obligations suivantes :

Saison 2016 / 2017

  • À titre transitoire et afin d’établir un point de départ de ce dispositif, les textes imposent que toutes les nouvelles souscriptions de licence (loisir, dirigeant, compétiteur) et tous les renouvellements de licence (loisir, dirigeant, compétiteur) soient soumis jusqu’au 30 juin 2017 à la présentation d’un certificat médical.

A partir de la saison 2017 / 2018

  • La délivrance d’une première licence compétiteur, dirigeant ou loisir (individu n’ayant jamais été licencié à la FFS ou n’ayant pas été licencié la saison précédente) sera soumise à présentation d’un certificat médical datant de moins d’un an attestant l’absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la discipline concernée (en compétition le cas échéant),
  • Le renouvellement de la licence compétiteur sera soumis à la présentation tous les 3 ans d’un certificat médical datant de moins d’un an attestant l’absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la discipline concernée en compétition sauf pour le biathlon où la fréquence de renouvellement est annuelle,
  • Le renouvellement des licences loisir et dirigeant sera soumis à la présentation d’un certificat médical selon une fréquence qui peut être supérieure à 3 ans et qui sera défini par la Fédération Française de Ski lors de la prochaine Assemblée Générale après avis de la commission médicale (par exemple 5, 10, 15 ans ou plus),
  • À partir du 30 juin 2017, le licencié (tous types de licence confondus) qui demandera le renouvellement de sa licence et qui se trouvera hors de l’échéance de présentation d’un certificat médical (tous les 3 ans pour la licence compétiteur, tous les x ans pour les licences loisir et dirigeant suivant décision de la prochaine assemblée générale), devra tout de même (ou son représentant légal) renseigner un questionnaire de santé tous les ans et attester qu’il a répondu par la négative à toutes les questions dudit questionnaire (contenu du questionnaire à établir par le Ministère chargé des sports).

Il en résulte que compte tenu de ces nouvelles dispositions à effet immédiat, les clubs sportifs de toutes les fédérations sont dans l’obligation de solliciter la présentation d’un certificat médical pour toute souscription de licence (première licence ou renouvellement) jusqu’au 30 juin 2017, ce qui est notre cas pour les licences de cette saison 2016/2017

pdfPlan National de Prévention du Dopage et des Conduites Dopantes 2015-2017385.8 Ko

Dans le cadre des dispositions relatives à la lutte contre le dopage, les contrôles inopinés à l'entraînement et/ou en compétition peuvent être de type urinaire ou sanguin. Dans ce dernier cas, il est dit qu'ils nécessitent une technique invasive.

C'est particulièrement cette dernière disposition qui doit retenir l'attention.

Dans ce cadre, si des contrôles de cet ordre sont effectués, il est impératif, pour les compétiteurs mineurs ou majeurs protégés, de disposer d'une autorisation de prélèvement sanguin du représentant légal.

Par conséquent, il est impératif que chaque compétiteur mineur ou majeur protégé soit en permanence en possession de cette pdfautorisation de prélèvement sanguin dûment signée et d'une pièce d'identité.

medical-affiche le sport santeLa pratique des activités physiques et sportive contribue au bien être physique, mental et social de chaque individu.

Il convient cependant de respecter quelques règles afin de limiter les risques liés à une pratique non adaptée.

Des règles simples de bonne pratique ont été édictées par le club des cardiologues du sport qui, si elles sont suivies, concourent à la prévention de ces accidents.

Une campagne d'informations et de prévention vient d'être lancée.

pdf+ d'infos1.95 Mo .

La nouvelle version du code mondial antidopage (CMAD) est entrée en vigueur le 1er janvier 2015.

Outil central de la lutte contre le dopage pour les fédérations sportives internationales et nationales ainsi que pour les États, le CMAD a été révisé avec la ferme volonté d’intensifier la lutte et d’en renforcer l’efficacité.
A cette fin, de nouveaux dispositifs ont été mis en place : nouveaux comportements interdits, méthodes de détection et de caractérisation des faits de dopage élargies, preuve des violations des règles antidopage facilitée, sanctions plus flexibles ...
Comment ces nouvelles dispositions du CMAD, qui demeure un instrument juridique international sans effet direct, vont-elles être transposées et appliquées par le mouvement sportif et par les gouvernements ? Ces nouveaux dispositifs ne se heurtent-ils pas à des limites scientifiques et juridiques, notamment en droit français et européen, fragilisant les procédures disciplinaires et pénales engagées contre les sportifs ? La prévention des conduites dopantes, très peu abordée par le CMAD, ne constitue-t-elle pas une perspective d’évolution à développer face au bilan décevant des procédures existantes de contrôle et de répression du dopage ?
Pour présenter ces sujets, le colloque réunit un panel de professionnels issus tant des instances étatiques (Ministère et Agence française de lutte contre le dopage), que des fédérations sportives, de la communauté scientifique et encore de celle des juristes, universitaires et praticiens.

Colloque international organisé par Cécile CHAUSSARD et Thierry CHIRON, Laboratoire de Droit du Sport - CREDIMI, UFR Droit, Sciences économique et politique de Dijon, et l'Université de Bourgogne Franche-Comté :

Jeudi 26 novembre 2015 à Dijon - pdf+ d'infos.

Jeudis 10 et 24 novembre 2016 - Formation régionale sur les repères pour la prévention du dopage et des conduites dopantes - Lyon

Cette FORMATION GRATUITE ouverte à toutes les personnes qui encadrent dans un club, qu’ils soient professionnels ou bénévoles. pdf+ d'infos

pdfInscription obligatoire (15 personnes max.)

Contacts

  • 06 83 83 84 33 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Stéphane PLAWESKI
    Responsable commission médicale



CRSND

Comité Régional des Sports de Neige du Dauphiné

Maison départementale des sports de l’Isère
Bureau 123 - 1ère étage

7 rue de l’Industrie
38320 EYBENS
Tél. + 33 (0) 476 000 353
Fax + 33 (0) 38 37 27 90
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://neigedauphine.com